Magali & Lise, Portraitistes de France 2019

Magali & Lise, Portraitistes de France 2019

Bien plus qu’un simple concours, le titre de « Portraitiste de France » est une véritable reconnaissance et surtout un gage de qualité que nous offrons à nos clients par le biais de ce diplôme mesurant ainsi la qualité de notre travail entant que photographes professionnels. Tous les deux ans nous remettons ce titre en jeu pour nous confronter à nouveau au jugement de nos pères.

Pour cela Lise et moi nous sommes inscrites en fin d’année dernière, et nous devions ensuite présenter un dossier mi février avec une sélection de 12 images reflétants au mieux notre travail et comprenant :
– 1 femme enceinte (seule ou accompagnée de son compagnon ou sa compagne)
– 1 enfant de moins de 5 ans
– 1 portrait d’une personne de plus de 60 ans
– 1 groupe d’au moins 3 personnes
– 4 portraits libres studio ou extérieur
– 2 photos de couples ou de mariés studio ou extérieur
– 2 photos de couples ou de mariés extérieur

C’était la première participation de Lise cette année et je suis très fière de vous annoncer qu’elle est désormais entrée dans la famille des Portraitistes de France, directement parmi les 50 premiers.
Quand à moi ce fut mon second diplôme; mais si, souvenez-vous, en 2015 déjà ….

Planche de 12 images pour le dossier de Magali à gauche et planche de 12 images pour le dossier de Lise à droite.

Chaque image du dossier est jugée selon des critères très précis : l’impact, la lumière, la composition, le cadrage et la présentation ce qui rend le choix de ces visuels très complexe et très précis. En effet, le métier de photographe ne s’invente pas, on travaille tous les jours très dur et on apprend tous les jours.

En tant que photographe professionnel, on apprend à lire la lumière, à l’adapter, la sculpter, l’occulter, la maitriser, mais aussi et surtout à mettre les sujets à l’aise pour pouvoir les mettre en valeur et ainsi faire ressortir toutes les émotions d’une image.

Le titre de Portraitiste de France est une belle récompense de ses pères et il permet avant tout d’offrir à nos clients un gage réel de qualité.

En tant que présidente FFPMI grand Est (Fédération Française de la Photographie et des Métiers de l’Image), le studio BBmat photographie a été choisi pour organiser cette remise des prix officielle, qui avait lieu les 5 et 6 mai derniers, en présence du président national et des meilleurs ouvriers de France, en la mairie de Nancy.

Un souvenir à la lumière du jour ….

Un souvenir à la lumière du jour ….

Comme mes clients le savent je travaille exclusivement à la lumière du jour. En effet toutes mes prises de vues sont réalisées sans éclairages artificiels et uniquement grâce à la lumière naturelle.

Cette façon de travailler s’est révélée rapidement être une évidence pour moi car j’ai besoin que mon oeil voit et analyse l’image avant de la photographier, je la visualise dans ma tête et je la crée telle que mon oeil la perçoit. Je fonctionne comme cela surtout par ce que j’ai choisi de travailler avec des enfants et nouveaux-nés et que je souhaite que le rendu soit le plus naturel possible

Vis à vis de mon type de prestation un détail rentre également en compte : ma source d’inspiration principale sont mes modèles et le contact que je crée avec eux, ainsi je préfère passer plus de temps à créer ce contact et à jouer avec les enfants plutôt que de le passer à régler mes éclairages.
J’ai envie de transmettre à mes clients des images naturelles et vivantes, ainsi il est important que les petits bouts de choux ne soient pas distraits par le matériel qui pourrait être présent autour d’eux.
Lorsque je photographie vos enfants je veux que ceux-ci se sentent comme dans un petit cocon et qu’ils puissent se sentir serein et se laisser aller pour donner des images criantes de naturel.

Lors de mes prises de vues je tiens à créer une ambiance apaisante et un effet de douceur grâce à une grande luminosité, ce que l’on ne retrouve pas avec une lumière artificielle. En effet avec un éclairage artificiel on utilise une pièce entièrement noire afin de créer sa propre lumière pour sculpter la scène, ce qui laisse également un peu moins d’espace à l’enfant pour bouger.

Femme et chien grossesse contre jour
Il y a donc plusieurs techniques d’éclairage pour réaliser une photographie, et chaque photographe maitrise une technique particulière et prend du plaisir à travailler cette technique.
Les façons de faire les images sont multiples et différentes, et cela dépend également du type d’éclairage : pour une prise de vue il peut y avoir un seul éclairage, ou différents types d’éclairages, plusieurs lampes, on peut choisir d’éclairer le fond ou uniquement le sujet, ….
Chaque photographe a une méthode qui lui est propre et la mienne c’est la lumière du jour (:

La lumière du jour dite lumière naturelle est plus douce et cela fonctionne parfaitement à mon type d’images. Parfois je la tamise avec quelques rideaux transparents devant la fenêtre car il arrive aussi qu’il y aie trop de lumière.
Mais le « gros inconvénient » de cette technique est que mon travail dépend des caprices de la météo; si il pleut ou qu’il fait plus gris la pièce sera immédiatement plus sombre, et en hiver bien sûr je perds des heures de travail….
Certaines photos ne sont d’ailleurs possibles qu’en lumière naturelle, comme les effets de contre-jour par exemple ou les ombres arrières ou les effets de très grande luminosité.

Ce que j’apprécie aussi avec ce choix de lumière c’est que suivant l’heure à laquelle je vous photographie, personne n’aura le même rendu, et c’est très intéressant…. mais rassurez-vous il n’y a pas d’horaires idéals, ce n’est ni mieux, ni moins bien, c’est juste un rendu totalement différent. (:
Peut-être que pour moi la méthode de la lumière du jour est plus naturelle et que je maîtrise un peu moins celle de l’éclairage artificiel, mais je continue à me former pour travailler avec les autres lumières dites « artificielles » et je peaufine mes techniques de photographe, car lorsque le temps est trop gris par exemple, je suis obligée d’appliquer quelques lumières. Cette formation me permet de continuer à améliorer mon travail et à apporter de la créativité à mes photos.

photo de famille en contre jour
Minette est de la partie !

Minette est de la partie !

C’est avec beaucoup de plaisir que j’ai retrouvé, le 20 mai dernier, la famille Gavoye pour une séance photos en famille.
Ils ont tenu à participer à l’offre spéciale pour tous mes anciens clients mise en place lors du moinniversaire de BBmat, l’occasion pour eux de revenir me voir au studio.
Je les avais rencontré lors d’une séance nouveau-né pour la naissance de leur petit Jeremy qui a aujourd’hui 6 ans, avec sa grande soeur Zoé qui avait bien pris soin de son petit frère.

Pour cette séance en famille la maman tenait tout particulièrement à faire venir avec eux leur petite chatte qu’ils considèrent comme un membre à part entière de la famille et qui pour eux est vraiment très importante ; cette jolie boule de poils partage leurs vies depuis 14 ans.

 

La famille au complet en panoramique
Portrait de famille avec le chat dans les bras
Portrait du chat de la famille
La petite minette n’a eu de cesse de me grogner mais ça en valait la peine car ils sont vraiment trop mignons avec elle (:
Nous avons pu faire de superbes portraits de famille au grand complet, avec beaucoup de fous rires et de complicité.
Et la petite demoiselle à moustaches a même eu le droit à sa séance de portraits particulière ! (:
Toute la famille réunie assise autour du chat
J’ai eu beaucoup d’émotions de retrouver cette si gentille famille après toutes ces années, et nous avons passé ensemble un super moment. Je tiens à les remercier d’être revenus me voir au studio.

La famille est repartie avec de très jolis souvenirs et quelques tableaux à accrocher au mur pour ne jamais oublier l’importance de la famille.

Portrait de famille debout
Une séance entre frère et soeurs

Une séance entre frère et soeurs

Aujourd’hui c’est une séance spéciale « grands enfants » que je vous présente…J’ai le plaisir de retrouver ces trois adorables loulous que je n’avais pas vu depuis maintenant 3 ans.
J’avais photographié Olympe, la petite dernière, lors d’une séance nouveau-né avec sa grande sœur Mael Anne et son grand frère Gautier, puis je les avais retrouvé pour la séance des un an de la petite. Un moment plutôt compliqué car Olympe avait pleuré tout le long de la séance, elle boudait, se cachait et ne voulait absolument pas se faire photographier ; son frère et sa soeur s’en souviennent encore 😉
C’était du sport mais on avait bien rigolé et tout le monde garde des bons souvenirs de cette séance malgré tout (:

Frère et soeurs séance de chatouilles
Deux soeurs qui regardent leur frère
enfants séance chatouille 2

Pour cette séance, la maman souhaitait que je réalise des portraits de ses enfants, puis également quelques photos dans un esprit plus frais et plus vivant. J’ai été ravie de découvrir leur complicité.
En effet à cet âge les enfants ne restent pas longtemps sages et tranquilles à lire 😉

Encore une fois, j’ai partagé avec ces trois bouts de choux des supers moments qui laisseront de jolis souvenirs pour toute la famille.

les trois enfants sautent en l'air
figure acrobatique entre frère et soeurs
Bonne fête papa !

Bonne fête papa !

Tout comme pour la fête des mères, à l’occasion de la fête des pères nous avions mis en place une opération spéciale proposant une mini séance père/enfant(s). Nous avons eu toutefois un peu moins de retour qu’avec les mamans ; certaines d’entre elles auraient souhaité que les papas participent à cette séance spéciale mais les papas ne voulaient pas poser seuls et beaucoup d’entre eux travaillent le samedi.
Avec Lise nous avons donc accueilli au studio les papas qui ont répondu présent au rendez-vous avec leurs enfants pour des séances photos de 20mn, afin de leur laisser un joli souvenir pour leur fête.
Je remercie d’ailleurs tous les papas qui ont joué le jeu. 🙂

J’ai même été surprise de voir que certaines mamans qui étaient venues pour l’action de la fête des mères ont encouragé le papa à revenir pour la fête des pères.
Et c’est avec plaisir que nous avons réalisés plusieurs poses différentes, des portraits, avons capturés de gros câlins et quelques parties de rigolades le tout avec également beaucoup de complicité entre les papas et leurs enfants.
J’ai été touchée et surprise de voir certains papas verser leur petite larme en visionnant les images ; en effet le temps que les papas passent « seuls » avec leurs enfants sont rares et précieux pour certains d’entre eux et ça leur a fait beaucoup de bien.

Nous avons passés de supers moments pleins de rires et d’émotions, à reconduire également l’année prochaine avec le plus grand des plaisirs !

Découvrez ces merveilleux instants en images :

La naissance de Gabin

La naissance de Gabin

J’ai rencontré la famille Pierre il y a 3 ans lors de la naissance de Lino leur troisième enfant. J’avais réalisé avec Lino une séance nouveau-né.

Aujourd’hui je retrouve cette super petite famille pour un événement très particulier que je vais vous raconter : la naissance de Gabin, leur petit quatrième.
Laure la maman, est venue me voir l’année dernière pour m’annoncer qu’elle attendait son petit dernier, et qu’elle souhaitait à nouveau que j’immortalise les premiers jours de leur enfant.
Elle souhaitait réaliser une séance nouveau-né mais a également voulu cette fois-ci immortaliser sa grossesse, ce qu’elle n’avait encore pas fait pour ses trois premiers enfants.

Puis Laure, s’est souvenue que j’avais partagé sur les réseaux sociaux, une annonce pour indiquer mon désir de pouvoir photographier un accouchement; elle m’a donc recontacté afin que l’on puisse parler de ce projet ensemble.
Les deux parents sont alors venus me rendre visite au studio où je leur ai présenté mon projet dans sa totalité : pouvoir éventuellement assister à un accouchement pour avoir la chance et le privilège de photographier la naissance d’un enfant.

C’est un projet vraiment personnel qui me tient à coeur et que je porte depuis cinq ans. J’ai eu, au cours de ces cinq années, une douzaine de demandes mais cela n’a jamais pu aboutir pour le moment ; certains bébés sont arrivés plus vite que prévu, d’autres ont été obligés de passer en dernière minute par un circuit maternité classique, et d’autres parents se sont tous simplement désistés aux vues de ce que ce projet implique.
En effet, il faut savoir que pour mener ce projet à bien il faut tout d’abord préparer un « projet de naissance » et il faut avoir l’accord de la sage femme, l’accouchement ne se fait pas en bloc maternité mais en « maison de naissance« , …. tout un tas de conditions particulières doivent être remplies.
C’est pourquoi je souhaitais partager ce moment avec une famille que je connaissais suffisamment bien et qui était bien préparée.

J’étais donc maintenant dans l’attente du Jour-J, avec mon matériel préparé dans la voiture et mon téléphone sur la table de nuit….
Le papa était persuadé que son troisième fils arriverait le 14 février, et ça n’a pas loupé ! Le 13 février 2017 mon portable a sonné à 23h…. et à 23h10 j’étais à la maternité de Remiremont pour attendre avec ce joli couple l’arrivée du petit Gabin.

Nous étions donc installés dans la « maison de naissance » qui se trouve à la maternité de Remiremont, et qui est une sorte de petit appartement aménagé mis à la disposition des parents, très serein, calme et cosi avec un côté médical beaucoup moins présent que dans un bloc maternité.

Laure, la maman a vraiment géré toute la phase d’accouchement avec une grande sérénité et Gabin nous a montré le bout de son nez à 2h09. Ce fut un instant magnifique, chargé en émotions et en larmes de bonheur.
Mais c’est également à ce moment là que j’ai réalisé et pesé l’importance des images que j’étais entrain de faire, et ce encore plus que d’habitude, car sur un tel événement il y a toujours l’aspect « médical », on ne peut pas savoir sur le moment comment les choses peuvent tourner….
Puis bébé est là, il respire, il pleure, et nous dans la petite maison, on sourit, apaisés, en regardant ce petit ange.
L’accouchement, les soins, la rencontre avec l’enfant, tout ceci est un moment privilégié et une expérience unique.

Ce fût une magnifique expérience. Je me questionne beaucoup autour de ce projet et surtout sur la finalité des images après une telle aventure….Ce genre de reportage resteront je pense, exceptionnels.

reportage accouchement arrivée devant la maternité
reportage accouchement juste après la naissance
reportage accouchement la pesée de Gabin

J’ai revu Gabin et sa famille une semaine après notre première rencontre, pour une séance nouveau-né au studio.
Il a eu un peu de mal à s’apaiser, mais j’ai su attendre et le calmer pour pouvoir avoir la chance de réaliser de superbes images du petit ange endormi.

Puis nous avons fait quelques photos avec toutes la famille qui avait fait le déplacement depuis Dommartin Les Remiremont, et d’autres avec Chloé la grande sœur qui s’est parfaitement bien occupée de ses petits frères.

C’est une belle grande famille que je tiens à remercier pour m’avoir fait participer à toute cette belle aventure, et je l’espère, il y en aura pleins d’autres ! (:

Petit Gabin la bouche ouverte dans sa petite caisse
Petit Gabin à plat ventre sur fond gris
Chloé et ses petits frères
Toute la famille Pierre réunie autour du petit Gabin
error: Ce contenu est protégé | BBmat

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer