J’ai rencontré la famille Pierre il y a 3 ans lors de la naissance de Lino leur troisième enfant. J’avais réalisé avec Lino une séance nouveau-né.

Aujourd’hui je retrouve cette super petite famille pour un événement très particulier que je vais vous raconter : la naissance de Gabin, leur petit quatrième.
Laure la maman, est venue me voir l’année dernière pour m’annoncer qu’elle attendait son petit dernier, et qu’elle souhaitait à nouveau que j’immortalise les premiers jours de leur enfant.
Elle souhaitait réaliser une séance nouveau-né mais a également voulu cette fois-ci immortaliser sa grossesse, ce qu’elle n’avait encore pas fait pour ses trois premiers enfants.

Puis Laure, s’est souvenue que j’avais partagé sur les réseaux sociaux, une annonce pour indiquer mon désir de pouvoir photographier un accouchement; elle m’a donc recontacté afin que l’on puisse parler de ce projet ensemble.
Les deux parents sont alors venus me rendre visite au studio où je leur ai présenté mon projet dans sa totalité : pouvoir éventuellement assister à un accouchement pour avoir la chance et le privilège de photographier la naissance d’un enfant.

C’est un projet vraiment personnel qui me tient à coeur et que je porte depuis cinq ans. J’ai eu, au cours de ces cinq années, une douzaine de demandes mais cela n’a jamais pu aboutir pour le moment ; certains bébés sont arrivés plus vite que prévu, d’autres ont été obligés de passer en dernière minute par un circuit maternité classique, et d’autres parents se sont tous simplement désistés aux vues de ce que ce projet implique.
En effet, il faut savoir que pour mener ce projet à bien il faut tout d’abord préparer un « projet de naissance » et il faut avoir l’accord de la sage femme, l’accouchement ne se fait pas en bloc maternité mais en « maison de naissance« , …. tout un tas de conditions particulières doivent être remplies.
C’est pourquoi je souhaitais partager ce moment avec une famille que je connaissais suffisamment bien et qui était bien préparée.

J’étais donc maintenant dans l’attente du Jour-J, avec mon matériel préparé dans la voiture et mon téléphone sur la table de nuit….
Le papa était persuadé que son troisième fils arriverait le 14 février, et ça n’a pas loupé ! Le 13 février 2017 mon portable a sonné à 23h…. et à 23h10 j’étais à la maternité de Remiremont pour attendre avec ce joli couple l’arrivée du petit Gabin.

Nous étions donc installés dans la « maison de naissance » qui se trouve à la maternité de Remiremont, et qui est une sorte de petit appartement aménagé mis à la disposition des parents, très serein, calme et cosi avec un côté médical beaucoup moins présent que dans un bloc maternité.

Laure, la maman a vraiment géré toute la phase d’accouchement avec une grande sérénité et Gabin nous a montré le bout de son nez à 2h09. Ce fut un instant magnifique, chargé en émotions et en larmes de bonheur.
Mais c’est également à ce moment là que j’ai réalisé et pesé l’importance des images que j’étais entrain de faire, et ce encore plus que d’habitude, car sur un tel événement il y a toujours l’aspect « médical », on ne peut pas savoir sur le moment comment les choses peuvent tourner….
Puis bébé est là, il respire, il pleure, et nous dans la petite maison, on sourit, apaisés, en regardant ce petit ange.
L’accouchement, les soins, la rencontre avec l’enfant, tout ceci est un moment privilégié et une expérience unique.

Ce fût une magnifique expérience. Je me questionne beaucoup autour de ce projet et surtout sur la finalité des images après une telle aventure….Ce genre de reportage resteront je pense, exceptionnels.

J’ai revu Gabin et sa famille une semaine après notre première rencontre, pour une séance nouveau-né au studio.
Il a eu un peu de mal à s’apaiser, mais j’ai su attendre et le calmer pour pouvoir avoir la chance de réaliser de superbes images du petit ange endormi.

Puis nous avons fait quelques photos avec toutes la famille qui avait fait le déplacement depuis Dommartin Les Remiremont, et d’autres avec Chloé la grande sœur qui s’est parfaitement bien occupée de ses petits frères.

C’est une belle grande famille que je tiens à remercier pour m’avoir fait participer à toute cette belle aventure, et je l’espère, il y en aura pleins d’autres ! (: